Biographie


La virtuosité qu'émane d'Ester Pineda sur scène est totalement liée à la profondeur de son discours musical. Dès les premières notes, elle sait s'attacher un public conquis par la finesse de son interprétation et une exceptionnelle qualité de son qui est celle des grands pianistes. (André Pereygne - Nice Matin)


Ester Pineda a été remarquée au niveau international pour la première fois quand elle a été choisie pour représenter son pays à l'UNESCO à l'occasion de la Conférence Générale en 1991. Depuis, Ester Pineda a donné des récitals dans des prestigieuses salles en France (Théâtre du Châtelet, Festival Chopin, Invalides, Festival d'Hiver du Château du Grand Jardin, Festival d'Annecy, Aix-les-Bains, Chambéry, Nice, etc.), en Espagne (Fondation March, Festival International de Torroella de Montgri, Festival Vinas, etc.), en Grande Bretagne (Wigmore Hall), en Belgique et en Amérique Latine. Elle s'est aussi produite en tournée en Bulgarie, République Tchèque, Slovaquie et Grèce.


Née à Sabadell (Catalogne), Ester Pineda fait ses études musicales au Conservatoire Supérieur de Musique du «Liceu» de Barcelone avec Pere Vallribera où elle obtient à l'unanimité le premier prix et le diplôme de professeur supérieur de piano, ainsi que ceux de guitare, solfège, théorie de la musique, transposition et accompagnement. Plus tard, elle complète sa formation avec Eliane Richepin, Marie-Françoise Bucquet et Claude Ballif à Paris, ville où elle réside depuis 1989. Titulaire du CA, elle enseigne depuis 2004 au Conservatoire Municipal Jean-Philippe Rameau de Paris et collabore avec les départements de pédagogie du CNSMDP et du PSPBB en qualité de tutrice. Diplômée d'un Master en Transmission, Pédagogie et Médiation Culturelle elle assure également l'organisation d'activités pédagogiques et artistiques dans diverses structures. Elle est actuellement investie dans la recherche dans le cadre d'un doctorat d'état en sciences cognitives de la musique.


Si le répertoire de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle tient une place dominante dans sa carrière, elle conserve son attachement à la musique espagnole, qu'elle défend avec ardeur. Ses quatre premiers CD chez Mandala (distr. Harmonia Mundi) témoignent de cet engagement et ont tous attiré les éloges de la presse spécialisée. En tant que chambriste, elle a collaboré avec Clara Bonaldi (violon) à l'enregistrement d'un double CD consacré à l'oeuvre du compositeur espagnol Antonio Ruiz-Pipó ainsi qu'un CD de l'oeuvre pour violon et piano de Joaquín Turina.

 

En 2011 le label suisse Vde-Gallo publie un CD consacré à Frédéric Chopin et Enrique Granados.  Son second disque avec ce label présente un de ses compositeurs de prédilection, le catalan Frederic Mompou. La pianiste y dresse un portrait qui sied parfaitement à son tempérament passionné et généreux.Elle a également participé à des émissions radiophoniques avec Radio France Internationale, Catalunya Radio et Radio 4 en Espagne, et avec Classic FM en Grande Bretagne.